Nous sommes heureux de vous partager une rencontre intéressante : celle de Jean François ZOBRIST, ancien Directeur de la FAVI, qui a animé une conférence sur le thème « management sans hiérarchie », à la CCI d’Orléans début 2012.

Cette entreprise familiale picarde de 450 salariés, s’est imposée comme le leader mondial de l’injection d’alliages cuivreux. « Nous bénéficions de 20% de cashflow …grâce aux innovations que nos ouvriers amènent chaque jour »

Ses secrets ?

« Mettre le dehors dedans ». Ainsi, le commercial est intégré au sein des mini usines de fabrication. Communication entre production et commerciaux est immédiate et informelle. Le client est au cœur de l’entreprise, organisée en mini usine autonomes de 15 à 20 personnes.

« La confiance rapporte plus que le contrôle » : pas de pointeuse, pas service de contrôle. Tout est confié aux opérateurs de la mini usine qui s’auto gèrent et cooptent leur team leader.

« Laissez les libre sur le comment » : pas de bureau méthodes. Les opérateurs sont invités à tester eux-mêmes leurs idées d’amélioration. Chaque mois, des trophées et primes sont accordés aux meilleurs progrès par un jury.

« Ce n’est pas moi qui paye mes opérateurs, c’est le client ». Le manager est celui qui supprime les contraintes internes, pour permettre un accès plus direct au client. C’est lui qui repère les « signaux faibles », qui laisse sa chance au hasard, selon les préceptes de Shoji Shiba.

Plus d’infos ?

Le site : www.favi.com incluant beaucoup de fiches méthodologiques

L’aventure FAVI est relatée dans l’ouvrage « aux actes citoyens ! de l’indignation à l’action » d’Hervé SERIEX et André Yves PORTNOFF